Evidences

La grisaille du ciel
….
sans doute,
la curiosité mauvaise
….
sans doute


sans doute l’envie de plonger, juste un peu,
j’ai fait ce qu’il ne fallait pas faire
et regardé en arrière

j’ai relu goulument les vieux écrits d’un temps perdu

.
Et déjà, la mélancolie de l’automne
pitoyable chansonnette
s’allonge à mon côté

Alors, pour conjurer le gris

j’invoque ce poème que m’avait confié un ami cher

Il suffit d’avancer pour vivre
aller droit devant soi
Vers tout ce que l’on aime

Devant soi la route est légère
Et s’ouvre sur tous les rivages
Derrière il n’y a que des chaînes

La caresse est comme une rose
Qui renforce la nacre d’un midi très chaud
Présence à tout jamais
Rien ne se fait amour qui ne soit d’avenir

Paul Éluard

BLEUEMARIE

 

.

Si,

à l’aube des semences nouvelles, ta main ne cherchait plus la mienne

si mes pas  s’animaient d’un autre rythme que celui de tes pas


si ton souffle s’égarait

si ma voix se perdait……


que ferions-nous de nos trop lourds silences ?

saurions-nous avancer sur ce sentier de clair-obscur ?



Mon homme-nuage

bien sûr que nous le saurions,

des larmes plein la voix

nous saurions reconnaître la lumière sur les troncs

mon homme-étoile

mon amour fragile et fort

nous avancerions

des sanglots pleins les yeux

sur le chemin

distendu

escarpé, lumineux de nos destins.

Mosaïque Raphaella Bötschi - Mosaïque Raphaella Bötschi –

View original post

Publicités

17 réflexions sur “Evidences

  1. Voici venir le temps où sur le vert d’espérance se dépose petit à petit la rouille de la nostalancolie…Et dans ce paysage automnal qui m’est familier, comme dirait notre pote commun, rien ne se fait amour qui ne soit d’avenir,,,
    Et puis tout au fond du silence, j’entends Barbara chanter Septembre,
    Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

  2. Quand la nostalgie se fait douce…. comme la caresse d’un gros chandail de laine que l’on retrouve lors d’un des premiers soirs d’automne…. On se remémore… On se berce de souvenirs…mais surtout on savoure le moment présent…

    Mes salutations sincères

    Aimé par 1 personne

  3. Que c’est risqué de relire hier si l’on n’a pas encore acquis le rythme qui va de l’avant sans avoir à s’y forcer. L’automne est une saison, par delà le gris, qui offre des tas de couleurs chaudes. Que tes yeux s’emplissent de belles couleurs 🙂
    A bientôt Marie et bon début d’automne à toi.

    J'aime

  4. L’automne provoque un certain spleen, c’est inévitable, parait-il. Donc il ne faut pas s’en inquiéter outre mesure.
    C’est purement saisonnier.
    Cela ira mieux avec la fraicheur tonique de l’hiver et encore mieux avec la tiédeur retrouvée du printemps.
    J’y crois, moi!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s