Route du sud

Mototype-encre-rouilleDe rouge et d’or,

d’ocres et de brumes

l’automne se faufile, regard en biais.

La saison excessive ,

provocante et désespérée

se joue des fragiles certitudes


Je suis prête,

je t’attends et t’espère,

mais,

pour ralentir ta course,

je pars quelques temps

vers la mer sans marées

vers les collines douces de chênes liège et d’arbouses.

A bientôt

pastels gras-aquarelle

Publicités

13 réflexions sur “Route du sud

  1. Bonjour Marie…

    J’ai relevé le même passage qu’Elisabeth « La saison excessive ,provocante et désespérée se joue des fragiles certitudes » . Je suis toujours épaté de ta manière de rendre la poésie….par les mots… par tes pineaux… La poésie, tu l’écris et tu la peins…

    Que le passage des saisons te soit inspirant.

    Mes salutations amicales

    Aimé par 1 personne

  2. Belles balades à toi dans cette saison aux couleurs magiques. Fais le plein d’essences particulières au Sud et reviens avec les pensées aux senteurs variées pour naviguer ici dans notre automne en force.
    A bientôt Marie.
    Amicalement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s