Mémoire enfouie

Je viens de terminer la lecture de « Mémoire de fille » de Annie Ernaux.

J’en reste abasourdie 

C’et un roman autobiographique magistral, à l’écriture sobre et précise, parfois opaque mais toujours raffinée.

L’auteur, 50 ans après les faits, enquête sur la jeune fille qu’elle était à 18 ans et fouille, dans la douleur, les souvenirs enfouis, occultés

La honte, la boulimie, le désir,le sentiment d’étrangeté….page après page, je me vois dans le miroir tendu par l’auteur, et c’est dérangeant.

Peut-on reconsiderer des décennies plus tard celle que l’on a été, en quoi nous parait-elle si étrangère, et comment finalement vit-elle encore en nous…?

Peut-on accepter enfin, si longtemps après, cette jeune fille, si loin semble-t-elle de l’armure de femme que l’on s’est forgée ?

 

 

La littérature est un cadeau merveilleux

qui permet d’éclairer les pans restés dans l’ombre

img_6946

Publicités

9 réflexions sur “Mémoire enfouie

  1. Bonjour ma belle Marie,
    Te voilà de retour avec tes partages qui touchent le coeur.
    Cette lecture n’est sûrement pas un hasard pour toi, une belle synchronicité. Il y a des lectures comme ça qui nous bouleversent, criant de vérité, comme si notre âme avait besoin de s’y identifier. Peut-être pour mieux renaître à quelque chose qui nous appartient.
    Bisous et belle journée à toi! xx

    Aimé par 2 personnes

    • Bonjour Anne, heureuse de te retrouver
      Ton commentaire est tout à fait juste, des lectures qui nous permettent de voir plus clair en nous. Comme si, par l’intermédiaire de personnages de papier nous accédions enfin à une part de nous même que nous occultions jusqu’alors
      Bonne journée à toi
      Biz

      J'aime

  2. On dirait bien que ce roman t’a rejoint. Certains écrits nous remuent…. Nous bouleversent…Nous dérangent même….et quand c’est le cas, c’est que l’auteur a su trouvé les mots ou que le sujet nous rejoint en plein cœur.
    Quand même troublant et profond le sujet traité dans ce roman.
    Et que j’aime ta conclusion: « La littérature est un cadeau merveilleux
    qui permet d’éclairer les pans restés dans l’ombre »,

    Mes salutations

    J'aime

  3. Bonjour Marie, la femme d’aujourd’hui doit savoir cajoler l’enfant d’hier, la réconcilier avec elle-même pour pouvoir avancer, un truc en psycho est de décider d’enterrer l’enfant d’une manière symbolique en écrivant une lettre d’adieu à cette partie de soi-même et en l’enterrant quelque part comme un véritable enterrement, puis consacrer un moment à une renaissance symbolique, en mettant un ou deux amies dans la confidence qui te feront un cadeau de naissance.
    Cela permet d’avancer. belle journée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s