à tire d’aile

 

IMG_0193Franchir la montagne

filer droit au-dessus de la  plaine,

IMG_2021

des  forêts

de la ville

IMG_1878

et des maisons isolées

 

Prendre grand élan pour traverser la mer

les fleuves

les rivières

les ruisseaux

IMG_1759

Car, de l’autre côté de la montagne

de la ville

de la mer

J’aime à penser qu’il y a des âmes proches

Publicités

11 réflexions sur “à tire d’aile

  1. tu es un oiseau migrateur , une hirondelle ?
    beau voyage Marie , sois prudente , fais de chouettes rencontres et régale toi !!!
    Bises de la montagne qui ne s’est pas envolée elle …

    J'aime

  2. Et Baudelaire disait :

    Singulière fortune où le but se déplace,
    Et, n’étant nulle part, peut être n’importe où !
    Où l’homme, dont jamais l’espérance n’est lasse,
    Pour trouver le repos court toujours comme un fou !

    Ce besoin de l’autre côté est si présent dans tes jolis mots qui voyagent et dans tout ce que je chéris. Magnifiques photos itou
    Je t’embrasse.

    PS…J’ai passé la semaine dans la belle province et je retraverse le ruisseau ce soir pour retrouver la ville lumière pour une autre petite semaine.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s