Sur les pas de….

Le long de cette mer sans marée

que j’aime à dire mienne

marcher, sans me lasser,

à Collioure dans les pas des Fauves, Matisse, Derain….

et lentement passer la montagne

qui s’en vient frôler la mer

et tenter de retrouver dans chaque blancheur de Cadaquès

l’ombre surréaliste de Dali

Puis m’enfoncer,

juste un peu par le chemin des vignes

et rencontrer

peut-être

sous les platanes de Ceret

Picasso, Derain et le cubisme

Ceret

Publicités