L’amour vrai

L’amour vrai est lucide

……………..Il voit……………..

Sans détour ni fioritures

Et se moque du temps

Et se moque de l’âge

L’amour vrai n’est ni brillant ni romantique

ni facile ni apaisé

Il n’encense ni ne flatte

Il est patient

Il accompagne

 

8C4A0569
Et retrouve le chemin de la maison

Publicités

éloge de la lenteur

 

 

A trop courir le monde

tu oublieras de voir

et ne reconnaitras ni la brume ni l’ombre de ta montagne

DSCN5983

Les fleuves longs aux rives ensablées

longtemps encore porteront ton rêve d’oubli

et les paroles étrangères combleront ton silence

IMG_8552_2

 trop souvent

en douceur

en pleine complaisance

les villes affolantes étourdiront tes songes

IMG_0207

 

 

 

 

Mal-aimé

c’est Novembre le mal-aimé

Novembre de givre matinal, annonciateur du pire

Qui sonne le glas des désirs de l’été

IMG_0188

Il se cache sous les dorures, les carmins flamboyants

IMG_0199

Il se déguise et ricane lors de ses fêtes tristes

des Morts, des Saints,  des armistices

IMG_0181

C’est Novembre, le définitif,

Le toujours vieux, le résigné

Qu’il me faut apprivoiser .

IMG_0220

et cesser peut-être de remonter le courant,

pour flotter, flotter sur une onde apaisée et fraiche

IMG_8021

Ombrie

Il en a fallu des secondes

et des minutes et des heures aussi

il en a fallu de la patience ,

de la résignation parfois

vers Montepulciano

pour continuer

par delà tout ce noir

et ce blanc aussi

et se dire que ce contraste est merveilleusement beau

Orvieto

il en a fallu des chemins de pierre,

familiers et durs

jamais hostiles,

juste balayés par les vents de tous les Sud

pour qu’enfin

aujourd’hui,

la route se fasse lisse et claire.

Que toutes les montagnes de mon vert pays,

et les collines de Provence

et les villes d’Ombrie

et les vagues, et les fleurs et les nuances du ciel,

que tous les parfums de toutes les garrigues

et que tous les embruns en soient remercié.

L’important

Petits détails

insignifiances essentielles

redonnent à la vie ses couleurs

IMG_2451

 

 

Ouvrir les yeux

regarder autrement

et voir à nouveau

IMG_2452

 

Perdre son étoile

la regarder  calmement s’éteindre

et respirer

IMG_2455

renaissance

Parce que le véritable adieu

est douloureux, inquiétant et définitif

les heures d’hier furent lourdes

traversées de lamentos et de haine

de regrets, d’illusions.

Elles furent nécessaires.

IMG_2384

Mais

la nuit profonde

IMG_2515

porteuse de paix et d’évidence

IMG_2527

permit l’impensable….la lucidité…….

….

allégée,

enfin libre

les yeux ouverts

IMG_2550

Merci pour vos mots d’hier, je sais qu’ils m’ont guidée