Säntis

ma montagne obsédante

de roches sombres et d’éclats bleus

ma montagne d’été,

et d’automne et d’hiver

ne connais le printemps

 

ma montagne sublime et facile et lointaine

que je n’ai pas choisie

et qui pourtant s’impose

img_8815

dans chaque tache de couleur déposée sur la toile de lin

dans chaque réveil, chaque matin

ma montagne qui est là

fidèle et entêtante

que je chasse qui revient, abstraite et hors du temps

img_2875

 

Publicités

La pluie la nuit

Dormir la fenêtre ouverte,

grande ouverte sur la nuit noire,

et sur la pluie.

Écouter la pluie,

Sans se lasser

À en perdre jusqu’à l’envie même de dormir,

Tellement c’est beau,

Heureux et évident .

Entendre la pluie, protectrice et complice

Se fondre en elle

Et

Flotter,

Flotter encore

Lilas et jasmin mêlés

Pas de titre

IMG_2869

Pas de titre,car , pas d’idée de titre…

L idée de la toile était de retrouver l’envie de peindre, la curiosité de la forme cachée sous le geste, la possibilité de laisser les coudées franches aux couleurs

D’où pas de titre…

Du moins pas encore…

🙂

Le Thoronet

IMG_2852c’est un lieu incomparable

de calme,

de beauté

de vérité

un lieu où, depuis des années, je reviens toujours,

car là je me sens au plus juste de moi et du sacré

moi qui ne crois pourtant plus en grand chose …

l’abbaye du Thoronet dans le Var,

rêve de pierre d’un idéal monastique exigeant, impossible

à nos vies vagabondes et légères …

le Thoronet,

vaisseau de pierres blondes parfaitement taillées ,parfaitement posées

voutes musicales parfaitement sonores

je reviendrai encore et encore me réchauffer à ta sereine  beauté

http://www.le-thoronet.fr/

Appenzellerland

Les années ont rétréci mon souffle,

et chaque pas se fait , insensiblement,plus lourd,

mais,

Peu importe …

La montagne

Lentement

Secoue ses frusques d’hiver

Et, étourdiment, se targue de printemps

Et moi, je ne vois qu’elle….

Alors, la tête en feu

Faisant fi de ce corps alourdi de froidure,

Je reprends ses chemins,

Étourdie du bonheur de l’immuable splendeur de ce paysage devenu mien

à tire d’aile

 

IMG_0193Franchir la montagne

filer droit au-dessus de la  plaine,

IMG_2021

des  forêts

de la ville

IMG_1878

et des maisons isolées

 

Prendre grand élan pour traverser la mer

les fleuves

les rivières

les ruisseaux

IMG_1759

Car, de l’autre côté de la montagne

de la ville

de la mer

J’aime à penser qu’il y a des âmes proches