Caprices meteo

….ce frémissement….chargé de lourdeur….

et ce ciel qui n’en finit pas de se perdre

Splendeur d’eau, de terre et d’air mêlée

Publicités

Ce temps de rien

Le temps des touts infimes

Des ennuyeuses heures

Ou plus rien ne s’attend

Ou tout coule ou tout fond…

Le temps des dernières chances de bonheur

que l’on cherche encore, acharné, sans plus y croire vraiment

Ce temps de rien

Immobile et agité

Lourd et douloureux

Et léger cependant

Ce temps si vide et incertain,

Si précieux si fragile

Pente douce vers quel néant…

Flash back

Tout droit sorties de mes dessins d’enfant

Les belles américaines, rutilantes ou brinquebalantes

Aux lignes avantageuses

Les jolies voitures du temps passé, aux formes anguleuses

 se pavanent ,

colorées, pimpantes ou maquillées

somptueuses ou miraculeusement bricolées

À Cuba

elles sont là,

roses, vertes, rouges, mauves et bleues et jaunes, 

comme dans les dessins de jadis,

avec leurs ailes et leurs phares ronds et leur gentils rétroviseurs

 

étrange sensation d’un temps revenu

 

 

heureuses incohérences

libre et liée

En attente toujours,

les cils au vent

et le coeur en chamade,

prisonnière pourtant…d’un souvenir lointain, d’un émoi surannéimg_5711et frêle et libre encore

incertaine

 

lointaine

et prisonnière encore d’une image, d’une voix

assurée cependant

verte et bleue mêlée

opaque et incomprise

jubilatoirement

img_5605

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Thoronet

IMG_2852c’est un lieu incomparable

de calme,

de beauté

de vérité

un lieu où, depuis des années, je reviens toujours,

car là je me sens au plus juste de moi et du sacré

moi qui ne crois pourtant plus en grand chose …

l’abbaye du Thoronet dans le Var,

rêve de pierre d’un idéal monastique exigeant, impossible

à nos vies vagabondes et légères …

le Thoronet,

vaisseau de pierres blondes parfaitement taillées ,parfaitement posées

voutes musicales parfaitement sonores

je reviendrai encore et encore me réchauffer à ta sereine  beauté

http://www.le-thoronet.fr/

à tire d’aile

 

IMG_0193Franchir la montagne

filer droit au-dessus de la  plaine,

IMG_2021

des  forêts

de la ville

IMG_1878

et des maisons isolées

 

Prendre grand élan pour traverser la mer

les fleuves

les rivières

les ruisseaux

IMG_1759

Car, de l’autre côté de la montagne

de la ville

de la mer

J’aime à penser qu’il y a des âmes proches