Ce temps de rien

Le temps des touts infimes

Des ennuyeuses heures

Ou plus rien ne s’attend

Ou tout coule ou tout fond…

Le temps des dernières chances de bonheur

que l’on cherche encore, acharné, sans plus y croire vraiment

Ce temps de rien

Immobile et agité

Lourd et douloureux

Et léger cependant

Ce temps si vide et incertain,

Si précieux si fragile

Pente douce vers quel néant…

Publicités

Certitude

« Sentir ses liens avec une terre,

son amour pour quelques hommes,

savoir qu’il est toujours un lieu où le coeur touvera son accord.

voici déjà beaucoup de certitudes pour une seule vie d’homme »

Albert Camus – « L’été à Alger » (« Noces »)

Alors, même si le ciel parfois se voile,

si les enfants s’éloignent, brandissant à bout de bras mes journées printanières,

et, par leur sève fraiche, m’attachent à l’hiver….

même si très fort domine cette conscience du temps qui file file file,

ce n’est qu’un nuage, qu’un gros nuage blanc qui occulte le bleu

Le temps des moissons……….


  IMG_5123  D’avoir tant pleuré

avoir les yeux plus clairs

d’avoir tant soupiré

avoir le souffle large

d’avoir tant attendu

apprendre la patience

et le temps et les heures et les secondes aussi

et se dire qu’il est beau et bon et généreux

ce temps qui nous est imparti

se dire qu’il est cadeau

cerise sur le gâteau

et en sourire,

besogneux et charmeurs,

confiants et

connivents par delà les océans,

pour accueillir l’été

qui s’avance déjà

IMG_4988

Essoufflée

IMG_3101

Le temps se vrille et se tord

je ne le trouve plus ….

ce temps si élastique parfois

est maintenant étriqué et restrictif

alors….

pause

pouce!!!

pausette….

je reviendrais

quand le temps sera moins compact,

moins partagé

et qu’il sera un peu pour moi

oui, du temps pour moi………….

A tout bientôt

IMG_3102